logo

ico-fcico-twitico-you

De quoi parle-t-on ?

DE FAUX MÉDICAMENTS ! DES MÉDICAMENTS QUI NE SONT PAS CE QU’ILS PRÉTENDENT ÊTRE
ET DESTINÉS À TROMPER LE CONSOMMATEUR. MÊME EMBALLAGE, MÊME FORME, MÊME COULEUR… MAIS FAUX !

gauche1

DES COMPRIMÉS QUI EN RÉALITÉ NE CONTIENNENT PAS CE QUE L’ON CROIT

2016-10-14_1607

CE SONT DES PRODUITS FABRIQUÉS EN DEHORS DE TOUTE RÉGLEMENTATION
ET DANS DES CONDITIONS INSALUBRES

À QUI PROFITE LE CRIME ?

gauche2

LE TRAFIC DE FAUX MÉDICAMENTS FINANCE
DES GROUPES CRIMINELS ET TERRORISTES.
CES GROUPES PROFITENT DU MANQUE D’INFORMATION DES POPULATIONS

droite2

EN AFRIQUE, DANS CERTAINES RÉGIONS,
PLUS D’UN MÉDICAMENT SUR TROIS EST UN FAUX

QUE FAIRE ?

NE PAS ACHETER DE MÉDICAMENTS DANS LA RUE OU SUR DES MARCHÉS

quefaire-1

ACHETER SES MÉDICAMENTS
DANS DES PHARMACIES

quefaire-2

VÉRIFIER L’ASPECT DES EMBALLAGES
ET DES MÉDICAMENTS

quefaire-3

SE MÉFIER DES INDICATIONS OU NOTICES
DOUTEUSES

(Langues étrangères, fautes d’orthographe…)

LES actualités

La fondation Chirac soutient le Conseil de l’Ordre des Pharmaciens du Sénégal à la suite de la restitution aux trafiquants, début août, dans la localité de Darou Mousty, de faux médicaments saisis un mois plus tôt par les autorités.

LIRE LA SUITE >>

Les douanes du Burkina Faso ont procédé début septembre à la destruction de 30 tonnes de faux médicaments et plus de 15 tonnes de drogues, d’une valeur totale estimée à 2 milliards de Francs CFA (environ 3 millions d’euros).

LIRE LA SUITE>>

Deux médicaments anticancéreux falsifiés ont été découverts par l’Autorité de Régulation du Médicament ougandaise (National Drug Authority) au mois d’août. Une alerte a été émise par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en Afrique de l’Est.

LIRE LA SUITE>>